image 

Je ne sais pas comment commencer ce billet, ni comment je vais pouvoir écrire ce que j'ai envie de vous dire...

Aujourd'hui, une partie de mon équilibre s'en est allé, un morceau de notre bulle rose a éclaté...

Pour la première fois depuis la naissance de Petit BonBon son papa sera loin de nous plus de quelques heures...

Ça arrive tous les jours, certaines mamans s'en accomodent très bien... D'ailleurs, moi aussi je pense que j'arriverai sans (trop) de problèmes à m'en sortir... La logistique -se retrouver à tout gérer seule alors qu'on partage équitablement les tâches d'habitude- ça semble être difficile mais pas insurmontable [je vous dirai ça dans 10 jours!!!].

... Là n'est pas la question... 

Ce qui m'inquiète c'est la puissance du manque... À quel point notre statut de parents nous a changé... Cette décision de voyage nous l'avons prise à deux alors que Petit BonBon n'était encore qu'une toute petite graine et que nous ne soupçonnions pas à quel point il allait bouleverser nos vies et nos liens...

Ainsi, au moment où mon homme s'en va je le ressens au plus profond de mes entrailles... C'est comme si mon utérus se serrait  pour retenir celui grâce à qui il a eu le bonheur d'abriter un petit être... 

C'est comme si depuis que nous avions créé ensemble cette petite vie nous ne formions plus qu'un...

C'est peut-être tout simplement ça une FAMILLE...