Tout ce qu'on ne vous dit pas sur les suites de couches....

[Gente dame effarouchée au ventre rond, si tu fais partie de celles qui préfèrent ne pas savoir ce qui reste à venir, passe ton chemin avant qu'il ne soit trop tard!] 

Le grand flou qui règne autour des suites de couches... Ça me fait penser au sketch de Florence foresti sur la grossesse [Clause de confidentialité et 'Brigade des nurses' LOL! ]... Il ne faut surtout pas en parler, c'est un secret bien gardé...car c'est vrai sous ce nom barbare "suites de couches" se cachent bien des misères... Mais que ce soient les bouquins spécialisés, les gynécos, les sage femmes, personne ne vous en parle clairement... Il règne comme un brouillard épais autour de cette période...

Pourtant, afin de se préparer au mieux à quelque-chose (aussi désagréable soit cette chose) on doit savoir à quoi s'attendre non !? On fait bien une préparation spécifique à l'accouchement (Alors que bon, un accouchement n'est pas ce qu'il y a de plus agréable, non !?), pourquoi les sage-femmes ne nous préparent pas aussi à cet 'après accouchement' ? 

En ce qui me concerne, à chaque fois pendant cette période à chaque nouvelle difficulté qui me tombait dessus j'ai halluciné de me retrouver devant le fait accompli sans avoir eu aucune chance d'anticiper. Du coup, je pestais de ne pas avoir trouvé un article (au moins un!!!), un professionnel ou une amie qui m'ait mis en garde, qui m'ait prévenu, qui m'ait dit tout simplement à quoi m'attendre...

Aujourd'hui, Mrs RoseBonBon va rompre la clause de confidentialité de l'ordre des grandes prêtresses de l'accouchement et vous dévoiler en exclu ce qui vous attend pendant ces fameuses suites de couches.... [Oh Mama Mia vais-je être censurée par la brigade des Nurses!???] 

...Vous pensiez que l'accouchement serait la dernière épreuve !? Erreur... Ce n'est que le gros arbre qui cache la forêt ! [Oui, je sais ça peut faire flipper, mais bon, en même temps tu flippes déjà pour l'accouchement non !? ...alors un peu plus, un peu moins... au moins tu sauras à quoi t'attendre! ...et avec un peu de chance, tu n'auras pas la totale !]

 

C'est parti pour un tour au rayon...boucherie! [Âmes sensibles s'abstenir!!!] 

[Je plante le décor quand même pour celles (et ceux??? Il y en a?) qui ont du mal à se représenterla scène : Vous avez survécu à un long et difficile accouchement -17h pour moi- par voie basse et vous avez eu une déchirure ou une épisio... En gros c'est le carnage de ce côté là] 

Les lochies... Non non malgré les apparences ce terme ne désigne pas un sympathique petit animal, mais correspond aux pertes de sang que vous aurez les jours suivant l'accouchement. Ce sont comme de très grosses règles qui durent environ 3 semaines. Rien de bien méchant à priori...

 Sauf que, si vous avez eu une déchirure ou une épisio, la sensation d'humidité et le frottement des galettes qui vous serviront de protection hygiénique ne sera pas des plus agréables. Sans compter que les points tirent pas mal au moment de la cicatrisation (compter environ 3 jours). La zone risque donc d'être hyper sensible et douloureuse un petit moment et vous faire redouter le moment de la douche. 

Toujours dans la même région, il se peut que vous ayez des hématomes... Et oui, l'accouchement n'est pas une promenade de santé!

Il faudra aussi passer par la case 'contractions' (appelées 'tranchées') qui permettront à l'utérus de retrouver sa taille normale... Elles peuvent être plus ou moins douloureuses selon les femmes et selon le nombre de grossesses. En tout cas, ce que je peux vous dire, c'est que par rapport aux contractions de travail (que j'ai quand même suppirté pendant 10h) ben c'était de la "Gneugneute"! 

Par ailleurs, si vous y êtes habituellement sujette ou si l'accouchement a été très long ou particulièrement violent lors de la poussée, ne vous étonnez pas de vous retrouver 'nez à nez' (façon de parler bien sûr!) avec un ou plusieurs hémorroides dont vous ignoriez jusqu'alors l'existence. [Si les crèmes ne suffisent pas n'hésitez pas à vous faire prescrire des suppos et des comprimés pour la circulation... Le but, les faire repartir au plus vite d'où ils viennent!] 

A prévoir aussi, l'épisode montée de lait qui peut être très difficile et douloureux... Mais on trouve beaucoup d'infos à ce sujet sur le web.

Dans le genre glamour, il arrive aussi que l'on ait des 'fuites de gaz'...mais ne vous inquiétez pas ça sera vite réglé avec la rééducation périnéale.

Si vous avez eu une sonde lors de l'accouchement, gare à l'infection urinaire...

Si vous avez l'impression 'd'en avoir plein le dos', ménagez-le... La grossesse a créé des tensions, pendant l'accouchement on se coince souvent quelque-chose et après le fait de porter bébé dans une mauvaise position sans abdominaux fait qu'on se retrouve avec le dos en compote...[n'hésitez pas à vous faire prescrire des séances de kiné avant que ça s'agrave]

Comme si les désagréments physiques ne suffisaient pas, vous passerez surement par cette étape du baby-blues -j'ai un magnifique bébé, je suis maman et pourtant je ne me sens pas comblée et j'ai envie de pleurer...pourquoi!?- dont on parle beaucoup dans les médias... Mais bon ce qu'il faut savoir c'est que c'est moins poétique que ça en a l'air et que ÇA PASSE ! 

La baisse de moral risque d'être due également au manque de sommeil, aux (nombreux) pleurs du bébé, à la vue de ce ventre flasque [quoi que moi jtrouvais ça rigolo...et plus jrigolais, plus ça tremblait et jrigolais encore plus], à la vue de ce corps qui n'est plus votre corps "d'avant"...etc

 

Bon, vous avez toujours hâte d'accoucher maintenant !? 

Non, sérieusement, même si j'ai dit les choses crûment, tout ça n'est pas insurmontable (et peut-être aurez-vous la chance de vivre des suites de couches faciles!?) et on se rend compte que la femme est vraiment faite pour accoucher... 

Compte tenu de ce qu'il endure pendant la grossesse, l'accouchement et les suites de couches on ne peut qu'être admiratif devant la faculté de récupération du corps de la femme.

En plus, si ça peut vous rassurer, avec l'option Maternité, l'amnésie est (heureusement!) de série... et le bonheur d'être maman balaye très vite les mauvais souvenirs.

..image